, , ,

Le Livre des morts des anciens égyptiens Grégoire KOLPAKTCHY

22.00

Parmi les peuples de l’Antiquité, aucun n’a manifesté pour le mystère de la mort un intérêt aussi passionné que le peuple égyptien. Organisant toute sa vie politique, sociale et religieuse en fonction de ce problème, l’ancien Egyptien, en possession d’une tradition ésotérique immémoriale et de centres initiatiques nombreux, crut pouvoir dominer la mort. Les initiés élaborèrent une technique qui – croyait-on – permettait au défunt de diriger son existence posthume. Cette technique, d’abord réservée aux rois, fut divulguée et tout le monde eut accès aux biens de l’au-delà. Dès la Xle dynastie, l’usage des inscriptions magiques se répandit : d’abord sur les parois des sarcophages, puis sur des rouleaux de papyrus qu’on mettait à l’intérieur des cercueils. Les parents du mort commandaient à des scribes une sélection de  » chapitres  » plus ou moins abondante. Ce sont ces  » chapitres  » qui constituent le Livre des Morts, texte magnifique, énigmatique, essentiel.

Catégories : , , ,

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le Livre des morts des anciens égyptiens Grégoire KOLPAKTCHY”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *