, ,

Les Constitutions des Francs-Maçons

49.00

CONSTITUTIONS de 1723 et 1738
AHIMAN REZON de 1756

James ANDERSON (Vers 1678-1739).
On ne sait pas avec précision sa date d’initiation, mais il représente une figure d’importance centrale de la Franc-Maçonnerie spéculative, qui a commencé avec la fondation de la première Grande Loge, à Londres en 1717.
Son rôle prépondérant réside dans sa qualité d’auteur de la première (1723) et de la deuxième édition des CONSTITUTIONS DES FRANCS-MAÇONS (1738).
Ses oeuvres ont reçu l’approbation formelle de la Grande Loge, qui a insisté pour que toutes les loges y adhèrent. Ces Constitutions fixèrent les landmarks de la Franc-Maçonnerie britannique pendant près d’un siècle, jusqu’à l’Acte d’Union de 1813.

Laurence DERMOTT est né en 1720 dans le Comté de Roscommon en Irlande, et mort à Londres en 1791.
Il fut commerçant, écrivain et Grand Secrétaire de la Grande Loge des Anciens. Il joua un rôle majeur dans la construction d’une partie de la Franc-Maçonnerie spéculative par son œuvre AHIMAN REZON.

Publié en 1756 et dédié au comte de Blessington, décrit comme «un père de la fraternité», le texte est fondé sur les CONSTITUTIONS IRLANDAISES d’Edward SPRATT (1751), elles-mêmes copiées des CONSTITUTIONS réécrites d’Anderson.
AHIMAN REZON a compté au moins six éditions en Angleterre pendant la vie de DERMOTT, et au moins six autres dans les deux décennies jusqu’à 1813, lorsque les Anciens fusionnèrent avec les Modernes.

Catégories : , ,

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les Constitutions des Francs-Maçons”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *